Secteur CUNEL et Dannevoux.

 C' est un secteur "chez les autres" : la Meuse ; mais ils sont tellement voisins ! : les mêmes bois , les mêmes prés, les mêmes fleurs, les mêmes vaches dans les prés , et les mêmes maisons ( et avec des gens semblables ..!)...-mis à part que certains ont des blocks dans leur jardin, chose rare - et recherchée par certains)...

 - Trois lignes parcourent le secteur : - la Harazée -Varennes - Cheppy- Malancourt-Forges ;

                                                            -ligne Kriemhilde,de Grandpré à Haraumont par Romagne- Cunel -Vilosnes- Dannevoux - Brieulles sur Meuse; camp allemand prôche : le Munster Lâger.

                                                            - ligne Freya de Boult aux Bois à Dun sur Meuse. S' y rajoutent des tronçons, en fonction du terrain : Isenta , Ath , Wolker,...

   P.C 1917-18       P.C plus mats radio ....dans ses bois

.En fait , la ligne générale  se raccroche à la Meuse , et aux défenses allemandes du nord de Verdun : Haraumont , Damvillers , Peuvillers et sa gare monstrueuse , qui approvisionnait l'artillerie allemande qui jetait sur Verdun  le tonnage des quarante trains de munitions quotidiens ( 25 millions d'obus lourds :150 mm, 210mm etc, du 21 février 1916 à mi décembre , et le double de "petits obus" : 105 mm ,77mm, pour "faire le ménage" ,  mais ceux-là n'étaient pas comptablisés).

A Haraumont , "sur un mont", comme son nom l'indique, se termine la ligne Kriemhilde , partie de Grandpré, et passant par Fléville, bois de Montcy, et Romagne; dans Haraumont-village, il reste en plein village un gros bloc massif à canon...En quittant la route Verdun- Dun, D 964 et ex RN 64 ! sur la droite pour monter vers Haraumont ( à gauche , s'est difficile : Meuse et canal, plouf) par la  D 110 , dans les premiers virages, face sud du thalweg, à contre-pente de Verdun, on peut encore voir les six fouilles de gros minen , au bas de la pente de la grosse colline portant Haraumont... ( sur les cartes IGN , il est marqué :abris ) . A l'entrée sud de Sivry sur Meuse , un gros bloc à contre-pente, bien caché , à gauche, en parpaings-béton pleins, à deux M.G ," qui attendait le monde"..(en montant vers le Nord)

 La défense s'articule sur Cunel, les bois de Dannevoux , de Nantilloiset de Haraumont,la Grande Montagne..

    Organisation  des défenses , installées là depuis fin 1916 : - la première ligne, en tranchées, est installée sur la crête militaire, faibles incidences du terrain , situé en collines boisées à pentes douces; des boyaux perpendicaliares ménent sur deux cent mètres environ à une ligne d' abris  ou stollen bétonnés, installés à contre-pente, et en ligne, tous les 50 mètres; tous reliés par téléphones ; présence de bases de mâts-radio par endroits. Nombreux impacts de gros calibres , 105 et 155 mm ; ligne visible vers Brieulles sur Meuse, dans les bois communaux. ( dans les cultures , tout a été recouvert-enfoui-rebouché).

 Mais déjà , sans revenir sur le terrain , fréquenté il y a plus de  vingt ans , on peut s'apercevoir , sur prises aériennes -google Maps- que : entre Cunel et Brieulles sur Meuse à mi chemin, et à 200mètres-sud de la D 123 , sur 300 mètres  , de nombreux impacts en rafale de "lourde" écaillent le sol ( rebouchés; mais , çà trace) ; Bois du Peu de Faux !; c'' est , qu'au dessus  - nord de la route, dans un creux du terrain , était installée une casemate grosse à M.G, qui a été petit à petit enlisée-recouverte par les labours ,et qui battait le réseau barbelé au sud ; l'épaisseur des réseaux de fils barbelés atteignait quelquefois  50 mètres, et pouvant aller jusqu'à 100 mètres !;( mais à l'époque ,il n'y avait pas de "numérique !",donc , pas de photo-souvenir); même démarche : dans un bloc situé dans le bois, bloc-minen ,  des obus à gaz écrasés jonchaient le sol : enveloppe  de fer et ampoule de verre épousant l'ogive ; il y avait aussi un casque de doughboy avec un arbuste qui poussait dedans , et plus loin  , une pioche, le manche en bois pourri , était englobée dans une fourche d'arbre , à trois mètres de haut ! Mais il fallait presqu'une brouette pour charrier un bon appareil photo et des objectifs (il y a 40 ans environ ,  rencontré un affut de M G 08 écrasé dans les bois d'Ariethal !passé devant  seulement !).  - Ouest d u Bois de Cunel, sud village : terrain bouleversé, "mis en passoire" ; çà n'est qu'à 600 m derrière-sud-est du cimetière U.S de Romagne.( impacts multiples de 155mm).( 155mm :munition  minimum , avec les dix kilos d'explosif qu'elle contient , pouvant affecter et détruire des réseaux de fils barbelés trés larges ; mais les petits chars Renault F.T feront mieux ...et d'un seul coup , sans beaucoup de  bruit et soudainement...).

 - A Dannevoux et Sivry , venant d'Epinonville , Varennes, la section de ligne Hindenburg porte le nom de " Gieseler Stellung"; trois petits bloks font jonction dans le bord de Meuse avec la colline fortifiée de Dannevoux.

 - Sivry sur Meuse : aérodrome allemand d'avions de chasse ; il a eu comme membres ,  des as , Boelke et Von Richthoffen ( site : luc petitjean free, forces explications sur Sivry sur Meuse) et Goering ( moins gros !).

    Ex V.F allemande Nord Cléry le Petit DUN;tout l'monde n'a pas de blok ds son jardin!D 304.Blok verrou de routerestes tranchées crenelées/env,3 KM boisCunel,trous individuels en foule, prés tranchéesCunel,restes tranchées crenelées comblées Cunel, route entre Cunel et Brieulles sur Meuse, dernière bretelle de la Ligne ; dans les bois: restes de tranchées, comblées sommairement, crenelées, dessins de six à sept mètres, visibles sur environ trois kilométres, dans les bois ( Ils avaient des déportés , avant l'heure , pour creuser) . Dans certains "dessins" -redans , intérieurs, il y avait souvent une sape, ou du moins un abri en tôles-mètro, recouvert de pierres, blocs, troncs d' arbres liés, parfois bétonnés, servant de couche d'éclatement aux obus de 75mm, de 105mm percutants , mais pas au 155mm  ( mais quand çà pétait trop, les gens dessous devaient avoir "la tête comme un chaudron !", ou fous de douleur et de terreur !; c'est ce qui se passera à Sedan, sous les bombes d'avion , l'aprés-_midi du 13 Mai 1940 ! ILS ont bien retenu la leçon !).

Ailleurs, dans les champs, les agriculteurs ont repris leurs cultures, une fois les tranchées nivelées; dans le champ, de blé, au dessus de ruisseau Ponthieu, la casemate-grosse-ras de sol-, vue il y a vingt ans, a disparu , recouverte de terre (petite bosse) avec du blé dessus, prés du chemin qui monte vers le bois (genre de celles de Laffaux - ré-éditées en 1942-43 , le modèle étant bon ) . Les tranchées sont identiques à celle de Bullecourt , photo  classique ; des trous individuels longs sont disséminés en foule tant devant que derrière  ( les mêmes trous , distribués-clairsemés-même modéle , se retrouvent partout : retraite de fin 1918 , au sud de Sedan , talus de route RN  31 entre Reims et Fismes,  bois entre Montfaucon et Sud-Cunel , côte de Dannevoux , etc ,etc .....). En lisière du bois principal, nombreux trous individuels étagés, distribués, qques gros trous , preuves que les bois ni les champs n'ont pas changé leurs implantations  tant avant 1914 qu'aprés ( occupation des sols, et surface agricole utile  S.A.U - kif-kif , inchangées depuis trés longtemps ....). Sept kilomètres et demi piles plein Nord de la colonne de Montfaucon.  Cléry le Petit ("ex Bombel" miam-miam ), voies ferrées  détruites-  , qui raccordaient Dun sur Meuse à la Vallée de l'Aisne, Autry, etc;  Voies ex-allemandes et que les Français ont recopiées ; ils ont  repris le même  tracé pour approvisionner le "futur front , sur la Ligne Maginot" ( secteur de la Crusnes , Tête de Pont de Montmédy, Secteur défensif de Marville ; cette voie n' a servi qu ' une fois , aux essais ) ........ DUN sur Meuse: tout le monde n'a pas son petit blockhaus dans son jardin ! on fait ce qu'on peut , dans la vie..( frigo écolo pas cher et involable).. Traces d'impacts en foule, en particulier "de la lourde" , 155mm des GPF , entre autres dans les bois de Cunel ou d'Exermont  Gesnes ( le plus visible : par temps de gel , quand toutes les herbes sont raplaties).

 Depuis les combles de l ' église Notre-Dame de Mont devant Sassey , splendeur, : "col", sur chemin venant de Cunel: nombreuses épluchures de minen, jadis,traces de combats de l ' offensive U.S automne 1918; la ligne  Ath passai en crête ; la ligne de Cunel-Romagne est à cinq km plus au sud. Restes de lignes et de combats sur la crête , dans le bois. Village de Mont devant Sassey, rive gauche de la Meuse. Wp 001656

 Dernière photo : Cunel , dessins crenelés trés visibles dans les bois, lieux o'u celà a été rebouché -par les Allemands, prisonniers, aprés 1918, mais affaissements des rebouchages trés discernables ; dans les zones de culture, c'est  charrué chaque année, donc tout est  plat.    

  Haraumont , bloks: tout le village est fortifié, et bat le plateau d'est en ouest. Wp 000704   Wp 000705                                                                    Case à 2 M.G,Sivry RN64,parpaings béton pleinSivry-sud RN64, case à 2M.G,contrepente

Cunel-Pnthieu,restes tranchées crenelées

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×