ROMAGNE-RETRANCHEMENT;

  - Romagne sous Montfaucon, le Retranchement, Cunel, la Côte de Chatillon, Fléville.,Ferme Molleville,Etraye....Offensive américaine Meuse Argonne.

 Carte IGN; Nord des R.D 142 -Ardennes et D 221- Meuse; tout le secteur est à cheval sur les deux départements; la forêt d'Arietal est dans les Ardennes, les bois de Montcy,"un petit peu", et les bois de Gesnes sont en Meuse...

C'est là, en Ardennes-Argonne et Meuse, qu'à partir de la mi Septembre  1918, 600.000 Doughboys, venus "de l'autre côté de la Terre", remplacent les 220.000 soldats français afin d'attaquer les Allemands et la douzaine de bretelles, swchites, cordons, de la Ligne Hindenburg, et ses petits blocks invisibles et meurtriers. Début de l'offensive : 26 Septembre, direct vers Vauquois et Varennes, infanterie U.S et petits chars Renault F.T , bravement...

 Ces deux millions de soldats U.S, dont 200000 " colored people" et 16500 Amérindiens n'avaient pourtant rien à faire dans la vieille Europe qui était en train de s'assassiner, de se suicider. Ils auraient préféré rester chez eux, dans les bois du Tennessee,ou du Wyoming,ou à l'acièrie de Madison, Illinois, ou à New York, et aller voir la revue de Gaby Deslie,"la Marseillaise", danser la Gaby Glide,comme Gaby Deslie et Robert Glide, meneurs de revue le font en 1912. Mais la gangrène de "l'allumeur de réverbères", c.à.d le Kayser, avait mis le feu à l'échelle planétaire...Donc les U.S, un peu bravaches,un peu inconscients, inexpérimentés, débarquent en France par Brest, la Rochelle, direction Langres, Chaumont, la boue, la mort.

  But:- couper le cordon ombilical des forces allemandes, c.à.d la voie ferrée Metz-Longuyon-Sedan-Hirson, voie qui approvisionne tout le front, faisant suite au Kanonenbahn Berlin-Metz Hauptbahnof. Mais pour celà, il faut franchir les lignes Krienhilde,Giesela, Ath, Isenta,Freya, etc...( et aussi récupérer, ou du moins, " ne pas perdre" leurs sous)( et s'installer dans le Monde, car ils ont des politiques commerciales " agressives": voir la lutte d'Eastmann Kodak contre Pathé et Beaumont, cinéastes français)

  C'est l'offensive Meuse-Argonne. La 1ere Armée Américaine, la First Army, commandée par Pershing, va se heurter seule, sur 25 km de front, entre l'Argonne et la Meuse, au nord de Verdun, à l'Armée Impériale du Kayser et de la Grande Allemagne. Seule, aprés qu'Anglais et Français réunis, l'aient bien observée dans divers combats, Bois Belleau-Bouresches, dans la Somme, puis à Baccarat, puis, début Septembre, Saillant de Saint Mihiel.

 Les Américains vont laisser 26000 tués et 65.000 woundeds dans les barbelés de la Côte de Chatillon,de Fléville, des Bois de Bantheville,de Landres Saint Georges...La Malmaison, Côte 290, Ferme du Transvaal..la Grande Montagne.. Ils pietineront une vingtaine de jours sous les côtes, sans les chars F.T, sans l'artillerie qui ne peuvent suivre, tous les chemins étant détruits ou minés, sans logistique, et sous le feu des obus lourds d'A.E.G, ou de Krupp..c à.d des canons guidés de main de maitre par un réseau téléphonique enterré, Siemens,ou Telefonika. La seule logistique, à partir de début Octobre, devant l'abrupt des Côtes ça sera " à dos d'homme", ou par la besace à quatre cartouches de 75 mm,"deux devant-deux derrière", soit quarante kilos,afin d'approvisionner un temps les rares canons de 75mm qui ont pu arriver à travers les champs défoncés et noyés de pluie, la pluie étant une grande alliée des Allemands2018 06 13 reserves camionsContre attaque allemande, en camions( mais c'est en fin 1918! et pas en Mai-juin 40!) ne pas commettre d'erreur! Livre " American battlefield in Europe,page 185").

 Côte 290, qques blocks, à contre pente.à quatre mitrailleuses,pour achever les petits Doughboys qui ont réussi à passer les réseaux de barbelés..Blocks à contre pente, afin d'échapper aux vues, donc aux coups ..Quelques tranchées, "à traverses simples", tous les deux cent mètres,"pour que personne ne passe vivant", en 1918; et en 2018.("mêmes parages !").. ( ce bloc, deux salles en tôles Métro, bétonné, a reçu en toiture un coup de 155mm de plein fouet: petit cratère de 20 cm de fond, sur 60 cm de diamètre.il se voit dans la neige du 1er Décembre 2017)

Wp 003051

 Wp 003062

 Wp 003055

 Wp 003054

 Côte 290, ou du moins ce qu'il en reste, observatoires bétonnés allemands surplombant la Ferme du Transvaal, soufflés.. Wp 003058

 

La côte a été "soufflée" au "naval gun", obus de 305 mm ,"1680 pounds", positionné dans la boucle-épi ferré de Charny..

Le  Retranchement ( Nom sur cartes), prés Croix Liversone( mais il y en a d'autres,bien d'autres...) Il s'agit d'un "poste" à trois blocs "ras du sol", pour des M.G 08-15 ( entre trois et six pièces), dispersés, à contre-pente, et reliés par tranchées et téléphones; il ne subsiste que les blocs, dont on voit les toitures; au milieu d'un champ . Certains, dans les parages, ou à Cunel, ou vers Vregny-Soissons, sont peu à peu recouverts par l'agriculteur car ils gênent les labours et les récoltes. Ces blocs étaient systématiquement sous le champ d'autres mitrailleuses, et étaient couplés avec des postes de minenwerfer, en plus du P.C artillerie: la Ligne était infranchissable!  Attention: les trois blocs sont dans un champ, donc ,cultures, appartenant à quelqu''un qui vit de son blé !et il n'y a aucun privilège pour des curieux,ou les photographes,ou les amateurs d'histoire SUR le paysan; seul lui a le privilège de garder sa culture en état; personne n'a à pénétrer des cultures sauf juste aprés la moisson, tolérance! Merci; période" piétonnière":un mois environ aprés la moisson...( sinon, il recouvre, et on ne voit plus rien !)(Garett trés déconseillé:- un, c'est interdit, et -deux: un obus dans le sol n'attend qu'un petit mouvement pour s'exalter!

 La Côte de Chatillon a été prise les 14-16 Octobre, Mac Arthur-Brigadier, 106 e et 107 eme régiments,  avec peu d'artillerie, qui ne pouvait suivre, et mal tirer-par dessus les côtes Dame Blanche, ou Dame Marie, 290! , grace a l'appui de 50 mitrailleuses Hochtkiss, et Canons de 37mm  tirant sans arrét sur la côte, et finissant ainsi par noyer littéralement les Allemands ( quelques 300 tués Américains sur les deux jours de combat " en tenaille!") . Mais le verrou a sauté, libérant un accés vers les ARDENNES et  Morthomme; aidés par la pluie qui cesse un peu, les petits chars F.T vont pouvoir accéder et aider et foncer sur Beaumont en Argonne et la Meuse....

 On voit bien l'accoudoir des tireurs, et le déflecteur à balles( et non mur) juste suffisemment haut et pentu pour poser la M.G 08.15. Avec un protège casque-panzer, et une cuirasse, les tireurs de M.G sont presque invulnérables; seul le petit canon de 37 mm-français-précis sur 1500 mètres,"léger" 2 x 40 kg, permet de détruire ces postes de tir. Ce poste est à 200 m en arrière(nord) de la Côte Dame Marie, et à 600 m Est du block à deux M.G( ou 4 ?) en arriere de la cote 290- Côte Blanche( 200 m environ); l'entrée-chatière est dans les herbes hautes; elle donnait sur les tranchées.

R.D Sommerance-Romagne juste sur la droite de la photo, à 70-80 mètres.

 Wp 003509

 Secteur comportant entre douze et quinze lignes, avec des bouchons de mitrailleuses, et de l'artillerie lourd, des mines,des obstacles...C'est apparemment, le secteur le plus dur qui a été confié aux Américains...Peut-être, parceque ils " savaient tout", et que les Anglais et les Français, qui les éduquaient militairement, ont dû en avoir assez de leur esprit "un peu trop libre et sur d'eux "..."On va les envoyer au casse-pipe"....( avec quand même 2000 canons dont 320  canons 155mm SCHNEIDER, 32 canons GPF 155mm , 350 chars FT, 30 Mark V, 350 puis 700 avions, dont des BB Nieuport ( payés par les US, sur l'avoir de deux milliards de $ de dettes des Alliés.)..( avec le XVIIe C.A Fançais sur la droite-Meuse, et des unités de chars de l' A.S, Schneider..,incorporés dans la First.)(aucazou!)

 Wp 003331 B.B Nieuport.C'est une copie, belle copie ULM, à Leclerc-Moulins!

 

Et plus loin, un km, plus au nord, "il y en a une autre..."Et plus loin, encore une autre ligne, et plus loin, Andevanne, Remonville, Bayonville,Villers devant Dun, puis des postes à Nouart,Tailly,...et encore une autre; et de l'autre côté de la Meuse, par exemple, Fontaines Saint Clair, il y en a deux autres..Et à Carignan, Bois Lacatte, ou aprés Létanne-Beaumont, aprés le Flavier," encore une autre". Dés le passage des côtes par des unités de chars F.T, ces F.T foncent en pointe-Patton est là- vers Beaumont,Létanne et la Meuse.

Entre Villemontry et Pouilly sur Meuse, la Wame, Bois de l'Hospice, l'Alma, les 9,10 et 11 Novembre 1918, " pour faire plier les plénipotentiaires allemands, qui à CINQ HEURES du MATIN, le 11 Novembre, n' AVAIENT PAS SIGNE !, les U.S de la 89 e Div U.S passaient la Meuse en crue, en force, certains dans le canal, en nageant!, afin d'attaquer le Flavier et la rive gauche: 1100 "casualties", dont prés de 300 tués! Et ça, on ne le dit pas! seule une" boule",au monument de Sainte Hélène-sans plaque- rappelle ce sacrifice, exigé par Pershing " qui voulait envahir l'Allemagne, avec Foch"; ça aurait peut-être evité la prochaine..."Les Allemands tiraient à la mitrailleuse; quand ça tapait dans le bois de la passerelle, ça faisait un bruit sec et sourd; quand ça tapait un homme, ça faisait un bruit mou", dans site Stenay 14-18 d'Alain Cesarini.

    Exemple de dureté des combats : bois de Bantheville; il fait un km sur un; les Américains mettront une dizaine de jours à le conquérir, avec plus de deux mille tués; Romagne Cemetery est juste à côté...

  L' épisode-épopée du Cal puis sergent Alvin York se situe entre Chatel-Chéhery et Cornay-Ardennes, sur une ligne de tranchées, rive gauche de l'Aisne, collines face à Fléville.

 2018 02 06 183213..carte offensive Meuse Argonne ,livre"American battlefields in Europe"

 M arg 4source idem;155 GPF,14 tonnes, soufflé par un"direct hit",sur 40 feet=14 mètres; coup de 210mm.

 Et que faire de tous ces tués, 26.000, morts dans un secteur d'une vingtaine de km? On les regroupe à Romagne sous Montfaucon, en profitant de la voie ferrée stratégique allemande qui vient de Spincourt, Dun et Cléry, et destinée aux fronts d'Argonne et de Champagne (ça n'est pas la seule).

 La bataille se freinera à Torcy, devant Sedan, le 8 Novembre, quand les U.S rencontrent les Français de la IV e Armée Gouraud, dont ils sont bordiers sur leur gauche-Ouest; et le dernier tué de la guerre ( pas,le dernier mort!), Gunther, sera tué à 10,58  hes à Romagne sous les Côtes,"parcequ'il s'est redressé du sol"...

 Pershing s' illustre sur ces 25 km de front; et il défendra ses soldats, et sa tactique, devant le Sénat, en 1919 et 1920, contre le Sénateur Fuller !; Patton, Mac Arthur, Eisenhower, sont de la partie; Harry Trumann y est capitaine d'artillerie, et marchand de chemises et de vêtements dans le civil; il succédera à feu F.D Roosvelt, et arrêtera la guerre...et Staline, en jetant deux bombes atomiques sur le Japon ( mais sur des quartiers catholiques !) ( Pershing , " né en 1860,mort en 1948, d'origine alsacienne, Alsaciens émigrés en 1724, non : Pfersheim, anglicisé au fil des ans"...Wikipédia)....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site